En attendant 2018, calendrier de fin d’année

Les calendriers de l’avent c’est nul.
Alors voici celui que je vous offre, chaque jour je vais essayer de vous offrir un petit texte de blog sur tout et n’importe quoi.
Ca peut être un article que j’ai déjà prévu (la critique de la dernière partie de « La chair et le Sang » – critiques des précédentes ici, , à cet endroit et à celui-ci) mais plus souvent ce sera un petit truc marquant de la journée.
Au début j’avais prévu d’essayer de reprendre le rythme un jour un insta mais je sais que je ne tiendrais pas le rythme. Je ne suis pas sûre de tenir le rythme ici non plus ceci dit mais au moins je vais essayer.

Et aujourd’hui je vous offre un petit article sur ma colocataire poilue : Menchi !

P1100766.JPGElle fait la gueule car je l’ai virée de mes nichons du lit cette nuit

J’ai accueilli cette colocataire à l’été 2008. Un couple d’amis avait recueilli une chatte abandonnée car portante (c’est à dire enceinte mais je crois que ça ne se dit que pour les femmes et pas pour une chatte). Menchi est l’une des petites née de cette portée.

Je publie cet article à cette période pour dire que la colocation c’est pas un cadeau. Avec des humains c’est déjà bien difficile et avec un animal c’est pire.
Je dois m’en occuper, c’est une responsabilité.

menchi2-5490Par Nyna que vous pouvez retrouver sur Faux-Cale et sur Flickr

Alors oui elle est mignonne en photo et parfois elle est assez câline (un peu plus depuis peu, elle devient plus sociable avec l’âge mais reste assez craintive) mais il reste que ce n’est pas un cadeau de vivre avec elle.
Je ne peux pas dire à Menchi de passer la serpillière quand elle me vire la moitié de sa gamelle d’eau. Quand elle traîne une crotte dans tout l’appart je ne peux pas lui demander de nettoyer derrière elle. Elle fait des conneries et je dois nettoyer derrière elle. C’est naze comme colocation mais c’est le jeu.
Après ça m’est arrivé de devoir nettoyer derrière des colocataires humains donc bon je ne vais pas faire la fine bouche quand je dois nettoyer derrière Menchi.

524837_3594297176737_1457138529_nSurtout si elle me menace avec un Death Note

Tout ça pour dire : Évitez d’offrir un animal comme cadeau pour Noël ou autre (un article de Sciences et Avenir sur le sujet). Accueillir un animal chez soi doit être un acte réfléchi, en tenant compte du coût et des responsabilités que cela entraîne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s