LA CHAIR ET LE SANG (3)

Ces temps-ci je cours dans tous les sens, j’ai du mal à gérer mon emploi du temps (vous pouvez peut-être le voir aux retards des articles promis ici) et c’est pas génial.
J’aurais dû sortir la critique du troisième volet de cette saga plus tôt (le mois dernier) mais les choses sont ce qu’elles sont et voilà ma critique un peu en retard. Le seul point positif de ne pas réussir à gérer mon emploi du temps et à sortir le critique aujourd’hui c’est que j’ai pu relire une nouvelle fois cet épisode.

episode_03

Littérature lesbienne :

Comme on peut le voir inscrit en jaune sur l’image ci-dessus La chaire & le sang se présente comme de la « Fantasy urbaine lesbienne ».
C’est une chose dont je n’ai pas encore parlé mais les livres de Lizzie Crowdagger on souvent des sous-thèmes lesbiens, trans et féministes. Je parle de sous-thème car même quand c’est important ce n’est jamais le sujet central de l’histoire.

Prenons Une Autobiographie Transsexuelle (avec des vampires), dans ce roman le personnage principal, Cassandra, est une meuf trans.
Et globalement on s’en fout. Bon on a quelques trucs qui utilisent cela et le mettent en avant, surtout dans la première partie, mais ce n’est pas le cœur de l’histoire.
C’est un truc qu’on retrouve un peu avec le personnage de Nomi dans Sense 8, c’est une meuf trans mais ce n’est pas le sujet de l’histoire et c’est ce qui est cool.
Comparons avec ce qu’on nous propose habituellement en terme de fiction avec des trans en personnages principaux :
– Louis(e), l’histoire d’une femme trans qui tente de renouer avec ses enfants.
– Lola Pater (à venir), l’histoire d’une femme trans qui tente de renouer avec ses enfants.
– Transamerica, l’histoire d’une femme trans qui tente de renouer avec son fils.
– Laurence Anyways, l’histoire d’une meuf trans (incarnée par un mec) qui fait son coming out, du coup on a Melvil Poupaud en robe avec du maquillage, et ce coming out va être dur pour son entourage.
– Une nouvelle amie, l’histoire d’une meuf trans (incarnée par un mec) qui fait son coming out et du coup on a Romain Duris en robe avec du maquillage, et ce coming out va être dur pour son entourage.
Et j’en passe…
Dans la majorité des cas on a un personnage principal trans pour raconter des « histoires de trans » et cela ne donne pas des choses d’une grande originalité (au contraire), aussi quand on a des personnages principaux trans pour raconter des histoires où le fait d’être trans n’est pas au cœur de l’histoire on a (à minima) quelque chose d’orignal.

Bref je digresse en faisant la promo d’un autre roman de Lizzie mais c’est quelque chose qu’on retrouve en partie avec La chair et le sang. Même si les représentation des lesbiennes sont un peu moins pourries que celles des trans il reste assez rare d’avoir une lesbienne comme personnage principal et lorsque c’est le cas c’est souvent pour centrer sur ses relations amoureuse.
Là la relation entre Jessica et Chloé est importante mais La chair et le sang n’est pas pour autant une histoire de lesbiennes. Aussi je trouve assez intéressante la façon dont cette relation est racontée, je me retrouve un peu en Jessica, pas dans le côté masochiste mais dans le fait d’avoir du mal à savoir comment fonctionne une histoire de couple.

 

Avec des flingues :

Comme toujours avec les récits de Lizzie Crowdagger on aura un peu d’action. Et je ne parle pas là de sexe mais plus d’action à la Die Hard où tout explose dans tous les sens.
Dans cet épisode Jessica jouera les gardes du corps, une mission de figuration prévue pour être plan-plan.
Mais je pense qu’on peut dire, sans trop divulgâcher, que dans la fiction si les prévisions de tranquillité se réalisaient il y moins d’intérêt.
Toujours sans divulgâcher, je peux vous dire que j’ai bien aimé comment la partie action est amenée dans cet épisode, c’est attendu et en même temps j’ai réussi à être surprise. Et c’est une scène d’action qui est elle-même plutôt bien menée.

 

Bref pour ne point prendre le risque de vous révéler trop de choses je vous conseille encore une fois de lire cette série et de vous faire votre propre avis.

Publicités

Une réflexion sur “LA CHAIR ET LE SANG (3)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s