Le conte de Shimotsuma

[ Ceci est une reprise de la première chronique proposée à HanaPoulpe. ]

Bonjour tout le monde et les autres.
Aujourd’hui je voulais vous parler de Yoko Kanno.
Un indice pour celles et ceux qui se demanderaient qui c’est : INDICE

Cowboy Bebop est une série d’animation de la fin des années 90, réalisée par Shin’ichirō Watanabe. Yoko Kanno en a composé la bande son.
Je ne vais pas vous raconter l’histoire de Cowboy Bebop, ce n’est pas le sujet de cette chronique. Mais si vous ne l’avez pas vue je conseille vraiment de voir cette série.
Dans Cowboy Bebop la musique est au premier plan. Et ça se voit dès le titre de la série, le Bebop étant un style musical. Ca se voit aussi dans les titres de certains épisodes, Astéroide Blues, Heavy Metal Queen, Jupiter Jazz…
Je pense qu’une série qui met à ce point la musique en avant n’a pas le droit de se planter sur sa bande son. Heureusement celle de Cowboy Bebop est une réussite.
La preuve.

Je ne vais pas en dire beaucoup plus sur Cowboy Bebop et sur la bande son de Yoko Kanno pour cette série car en fait je vous ai un peu menti.
Je voulais vous parler de Yoko Kanno mais il y aurait tellement à dire (je pourrais par exemple parler de Kids on the Slope, autre collaboration avec Shin’ichirō Watanabe où la musique – Jazz – a un rôle important). Et tellement a déjà été dit par des gens plus compétents. Pareil pour Cowboy Bebop.
Alors j’ai cherché, cherché… et puis j’ai trouvé ce dont j’allais parler. Un film dont la bande son a été réalisée par Yoko Kanno (sinon ce serait quand même une belle arnaque) : Kamikaze Girls

kamikaze-girls_us
Kamikaze Girls est un film de 2004. C’est l’adaptation d’un roman (que je ne connais pas) dont le titre original est 下妻物語 ; « Shimotsuma Monogatari » que je traduirais par « Le conte de Shimotsuma » (?).
Ne sachant ni parler ni lire le japonais j’ai passé un coup de fil à un ami et Lyseria m’a répondu « C’est tout à fait ça ma poule ». Enfin… il a pas vraiment dit ça. Et c’était pas un coup de téléphone mais un tweet.
Lyseria, puis Serasan après lui, m’ont dit qu’effectivement « Conte » pouvait servir à traduire « Monogatari » mais qu’il y a d’autres traductions possibles – d’où le ? entre parenthèses pour lequel je vous renvoie à la page Wikipedia pour Monogatari.
Connaissant le film je trouve que « Le conte de Shinotsuma » est plutôt un bon titre, peut-être meilleur que Kamikaze Girls mais sûrement moins vendeur hors du Japon.

Alors commençons par regarder les teasers du film l’anglais et le français. C’est surtout pour en profiter et grogner contre le teaser français. Quand je cherchais à illustrer ma chronique pour Hanapoulpe je suis tombée la dessus et j’étais sur le cul.

Le teaser français commence par « à Tokyo, ce sont les hommes qui font la loi » sauf que l’histoire se déroule principalement à Shimotsuma.

sans-titre

C’est-à-dire à 2h de train de Tokyo. Le fait que les héroïnes vivent à la campagne, loin de Tokyo, est plutôt important. C’est comme si je présentais un film se déroulant en majorité à La Ferté-Bernard avec « A Paris, ce sont les hommes qui font la loi ». Mais surtout ce teaser français est mal foutu. Un enchaînement d’extraits sans tête ni queue. Je n’ai pas compris quelle histoire ce teaser voulais nous raconter mais je n’ai pas l’impression que c’est celle que j’ai vue.

J’ai dû voir ce film pour la première fois en 2014. Et c’est devenu un peu mon film de l’amour. J’aime ce film pour plusieurs raisons.

 

Le Lolita c’est cool !
D’abord le lolita. C’est un style vestimentaire auquel je m’intéresse depuis assez longtemps, au moins depuis 2010 (mais je pense que c’est un peu plus vieux que ça, plutôt autour de 2007). Seulement j’avais plein de raisons – mauvaises diront certaines – pour ne pas aller vers ce style. Et même s’il y a un peu plus d’un an (en octobre 2015) j’ai osé faire un premier pas j’avance encore à tâtons, avec quelques blocages.

Mais c’est quoi le style lolita ?

Pour définir assez rapidement c’est un style vestimentaire né au Japon mais qui s’inspire de la culture européenne et particulièrement du rococo et du victorien. C’est aussi un style qui met en avant une féminité de douceur et d’élégance. Après je ne suis qu’une petite jeune qui débute, pas une experte et si ça vous intéresse je peux vous rediriger vers des personnes plus qualifiées pour vous présenter ce style.

 

r7_f

Dans Kamikaze Girls (ou Le conte de Shimotsuma – j’aime vraiment cette traduction du titre) le personnage de Momoko Ryugasaky (jouée par Kyoko Fukada) est une lolita de 17 ans. Elle aurait rêvé vivre en France au 18ième siecle mais c’est une jeune japonaise vivant à Shimotsuma (à 2h de Tokyo) à la fin du 20ième siecle.

Elle ne jure que par la marque Baby the Stars Shine Bright (une marque emblématique du lolita – plus particulièrement du Sweet Lolita) et elle a plutôt la classe.

Mais au départ ce n’est pas un personnage très sympathique, sans être pour autant antipathique. En tout cas pendant une bonne moitié de film ce n’est pas un personnage dans lequel j’ai pu me retrouver.

 

anna_ichigo_a

Je trouve le personnage d’Ichigo Shirayuri (jouée par Anna Tsuchiya) plus intéressant.

Mais je ne pense pas être vraiment neutre sur ce point. Anna Tsuchiya est un des autres points qui me fait aimer ce film. Quand je la vois je pense automatiquement à Nana Osaki ce qui me fait penser à un manga que j’adore : Nana.

Nana est un manga de Ai Yazawa que je recommande mais avec un gros Trigger Warning Viol. On y rencontre deux jeunes femmes, Nana Komatsu et Nana Osaki. Anna Tsuchiya a interprété des chansons inspirées du groupe fictif dirigé par Nana Osaki : Blast. Pour écouter c’est ici.

Pour en revenir à Ichigo il n’est pas sûr que j’aurais autant apprécié le personnage s’il avait été joué par une autre. Elle est intéressante mais surtout parce qu’elle est l’élément perturbateur dans la vie de Momoko. A part ça elle est surtout présentée comme l’opposée de Momoko. Si Momoko est douce, élégante et soignée alors Ichigo doit être agressive, vulgaire et souillon. Si Momoko est introvertie, Ichigo doit être extravertie. Et comme Momoko est une lolita alors Ichigo est une voyou à moto.

Comme vous pouvez vous en douter chacune de ces deux jeunes femmes va chambouler la vie de l’autre et on verra qu’il ne faut pas vraiment se fier aux apparences. Je me permets un petit point féminisme, sans aller jusqu’à dire que ce film est féministe je trouve que l’évolution de Momoko est plutôt positive et surtout le fait que le film finisse par casser en partie l’image selon laquelle sa féminité serait un synonyme de faiblesse.

 

Mais je me rend compte que je n’ai toujours pas parlé du travail de Yoko Kanno sur ce film alors que c’est un peu le sujet de ma chronique.

Le seul problème c’est qu’à première vue je n’ai pas grand-chose à en dire.
La bande son est agréable mais je trouve qu’elle est moins marquante que celle de Cowboy Bebop…

Mais en fait, est-ce le but ?

Comme je l’ai dit en début de chronique « Dans Cowboy Bebop la musique est au premier plan. » Dans Kamikaze Girls (qu’il faudrait vraiment renommer Le conte de Shimotsuma) c’est la relation entre Makoto et Ichigo qui est importante.
Puis il y a des différences techniques entre Cowboy Bebob et Kamikaze Girls.
D’un côté on a une série de 26 épisodes, à supposer que chaque épisode fasse 20 minutes on aurait 8h40 d’animé. Kamikaze Girls est un film d’une heure 42, c’est à peu près cinq fois moins long que Cowboy Bebop. De plus Cowboy Bebop est une série d’action là où Kamikaze Girls pourrait être considéré comme une comédie romantique, le rythme est complètement différent.

Je compare beaucoup à Cowboy Bebop d’abord car c’est la série qui m’a fait connaître le travail de Yoko Kanno mais aussi car c’est une série qui m’a marquée. J’ai essayé de suivre Wolf Rain, autre animé pour lequel Yoko Kanno à composé la bande son, lors de sa diffusion sur Nolife mais j’ai eu plus de mal à suivre.

Bref, essayons de repenser cette bande originale en faisant abstraction de Cowboy Bebop.

[C’est là que s’arrêtaient mes notes tapées à l’ordi, ma conclusion était sur papier – papier que j’ai jeté depuis]

Depuis la chronique que j’ai faite chez HanaPoulpe j’ai à plusieurs reprises écouté la bande originale du film. Et en fait elle est plutôt bonne.
Certains thèmes sont un peu kitchs mais ils collent plutôt bien avec le côté humoristique du film, ses personnages décalés et certains décors.


On a aussi quelques thèmes musicaux plus sérieux et si vous êtes assez sensible (comme moi) She Said – placée au bon moment – vous fera verser quelques larmes.
De mémoire il n’y a qu’un passage où je trouve que le thème musical ne colle pas forcement. Sinon rien à redire.

[ ATTENTION, CA VA SPOILER ]

Une autre chose qui me fait dire que le rôle de la musique n’était pas aussi important que dans d’autres travaux : une des scènes les plus importantes du film c’est celle, vers la fin, où Momoko se rebelle et s’en prend au Yankees.

kamikaze-girls-75Rip la robe

Et cette scène a pas pour accompagnement musical Le Beau Danube Bleu de Johannes Strauss (fils).

Je pourrais conclure en disant que Yoko Kanno a fait le job mais ce serait réducteur. Elle l’a bien fait.
Si ce n’est pas aussi marquant que d’autres travaux que Yoko Kanno c’est peut-être parce que ce n’était pas le rôle voulu pour cette bande son. Et j’ai apprécié que les chansons en français – une bonne partie de la bande son contient des chansons en français – ne soient pas chantées en phonétique. J’aime bien Valse de Lune (BO de Wolf’s Rain, autre travail de Yoko Kanno) mais je trouve que le chanté phonétique et l’accent italien de la chanteuse casse un peu la beauté de la chanson.

Voilà j’espère que cette chronique vous a plu.
On se retrouve bientôt pour d’autre textes.

Cassandra

Publicités

4 réflexions sur “Le conte de Shimotsuma

  1. Merci pour cette chro ! Figure toi qu’avec le titre Kamikaze girls, je ne m’étais jamais interessée a ce film, me disant que ca devait être du gros nanard. Ouais ok, c’est naze de juger sur un titre mais voila :p. Le titre japonais m’attire carrément plus, et au moment ou tu dis que y’a Anna Tsuchiya c’est bon, je suis convaincue, je vais me le trouver et regarder ca 😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s